Bienvenue


Logoseul_CILQ_degrade_rgbLe Conseil des industriels laitiers du Québec (CILQ) 
représente les entreprises laitières privées du Québec : laiteries, fromageries et fabricants de yogourt et autres produits laitiers à base de lait de vache.Son mandat premier est de négocier la Convention de mise en marché du lait et les modalités d’approvisionnements en lait des usines.

Le Conseil représente plus de quatre-vingt cinq entreprises laitières privées du Québec et compte cinquante membres associés (entreprise œuvrant dans un domaine connexe, fournisseur de bien et services). Le Conseil compte quelques entreprises multinationales, une douzaine d’entreprises de taille moyenne et une multitude de petites fromageries artisanales, voire fermières. Ces entreprises sont principalement situées en région et elles contribuent au développement économique régional, en assurant des emplois de qualité à la population locale.

Mission du CILQ
Contribuer au développement économique, social et professionnel de l’ensemble de ses membres, dans le respect de l’équité et d’un développement dynamique et structuré de l’industrie québécoise.

Les grandes priorités du CILQ

♦ Moderniser et adapter le système laitier national et provincial afin qu’il soutienne :
i) la croissance de l’industrie;
ii) l’amélioration de la compétitivité des entreprises laitières;
iii) l’innovation et le développement de nouveaux marchés;
iv) tout en visant à réduire les coûts de gestion de ce système.

♦ Mitiger les impacts négatifs sur les entreprises laitières des dernières ententes de libre échange négociées par le Canada (AECG et PTP).

♦ Travailler à l’amélioration continue de la qualité du lait collecté et livré aux usines laitières et la qualité des produits laitiers vendus aux consommateurs et ce, dans le respect de nouvelles valeurs sociétales émergentes.

♦ Favoriser et stimuler le développement de savoir scientifique et technologique sur le lait, l’amélioration de la qualité de la formation de la main d’oeuvre spécialisée et l’attraction/rétention de la main d’oeuvre au sein du secteur laitier.

♦ Promouvoir la mise en oeuvre d’une réglementation souple et compétitive qui assure une mise en marché.