L’allocation des contingents du PTPGP : un pas dans la bonne direction

Communiqué du CILQ, publié le le 29 novembre 2018 :

Le gouvernement fédéral a publié en fin de journée lundi dernier sa Politique d’allocation des contingents tarifaires (CT) associée à l’accord de libre-échange (ALÉ) du Partenariat transpacifique globale et progressiste (PTPGP). On se rappellera que cet accord accorde aux pays membres (à date Australie, Japon, Mexique, Nouvelle-Zélande, Singapour et Vietnam) un accès au marché canadien des produits laitiers d’environ 3,25%. La politique publiée lundi dernier établit les règles d’importation des produits agricoles sous gestion de l’offre dont les produits laitiers sous le PTPGP.

Le Conseil des industriels laitiers du Québec (CILQ) est satisfait que la majorité des CT aient été alloués aux entreprises qui ont des activités de fabrication de produits laitiers au Canada. Nous considérons que cette décision est la meilleure décision pour le consommateur canadien et pour l’économie du pays. L’approche proposée assurera une offre de produits laitiers importés plus large et davantage complémentaire à ce qui est produit au Canada, pour le plus grand bénéfice du consommateur canadien. Cette décision assure également aux fabricants de produits laitiers canadiens un certain degré de maintien de leur revenu et de leur capacité à maintenir leurs plans d’investissements et de développement futurs. Cette stabilité ne peut qu’être bénéfique pour l’économie et l’emploi au pays. Toutefois, l’aspect temporaire de la décision du gouvernement fragilise cette stabilité recherchée par les investisseurs et créateurs d’emploi. Nous espérons que le gouvernement fédéral confirmera le plus rapidement possible l’adoption de ce modèle d’allocation des CT pour le long terme.

Les petits et moyens fabricant de produits laitiers membres du Conseil sont toutefois déçus que la distribution des CT entre les fabricants de produits laitiers soit basée sur la stricte part de marché. Ces derniers auraient espéré que la plus grande vulnérabilité de leur entreprise face à l’accroissement des importations de produits laitiers résultant du PTPGP soit également prise en compte dans le partage. Elles comptent maintenant sur le support gouvernemental pour les aider à s’adapter au nouvel environnement créé par le PTPGP et pour assurer le maintien et le développement futur de leur entreprise.

Le CILQ a reçu très positivement la création par le Ministre d’Agriculture et Agroalimentaire Canada, l’honorable Lawrence MacAulay, d’un comité de travail dédié à étudier les impacts du PTPGP et de l’AEUMC et à faire des recommandations au Ministre sur les programmes à mettre en oeuvre pour soutenir les entreprises du secteur laitier. Le CILQ et ses membres fondent de grand espoir sur ce groupe de travail pour aider l’industrie à relever les défis qu’imposent ces ententes de libre-échange. Le CILQ compte contribuer de façon constructive et positive aux travaux de ce comité de travail.