Accord de Partenariat transpacifique global et progressiste (PTPGP)

L’annonce du Canada au sujet de la conclusion des discussions sur l’Accord de Partenariat transpacifique global et progressiste (PTPGP) préoccupe grandement le CILQ et tous les acteurs de l’industrie laitière canadienne.

Celle-ci a clairement indiqué au gouvernement que, suite au retrait des États-Unis l’an dernier, le PTPGP révisé devait refléter les réalités économiques du groupe plus restreint de pays impliqués. Le programme commercial énergique dans lequel le Canada est impliqué peut mener à une succession de concessions d’accès au marché et se traduire par un accès international important au marché canadien des produits laitiers, entraînant des répercussions négatives sur les emplois et la croissance économique du Canada.

Le CILQ croit fermement que l’un des principaux objectifs du gouvernement dans la mise en œuvre du PTPGP, et de tout autre accord commercial, doit être de veiller à ce que l’industrie laitière canadienne soit bien positionnée pour assurer sa croissance future et générer des investissements à l’innovation. Bien qu’il soit important d’atténuer les impacts négatifs, le gouvernement doit également mettre en place des stratégies qui feront croître les marchés de produits laitiers et augmenter la contribution des transformateurs laitiers à l’économie québécoise et canadienne

Le CILQ se joint aux autres associations laitières canadiennes pour demander au gouvernement canadien de faire la démonstration que le PTPGP est le bon accord pour l’ensemble du Canada, y compris son industrie laitière.